AlloWeb > Actualité Startups > Startups Business > Financement d'entreprises > Financement Participatif - Crowdfunding > Onecub : Transition vers une nouvelle réglementation sur la protection des données

Onecub : Transition vers une nouvelle réglementation sur la protection des données

Le 14 avril 2016, les institutions de l’Union Européenne ont adopté le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).  Alors que depuis 1995 les textes étaient restés inchangés, aujourd’hui les institutions ont décidé d’ajouter de nouveaux écrits améliorant la directive déjà existante concernant l’adaptation aux nouveaux usages numériques. Cette nouvelle réglementation entrera en vigueur au mois de mai 2018. Cependant, les entreprises et organismes doivent d’ores et déjà commencer à se préparer aux changements à venir.

Le nouveau règlement propose une réforme globale et unique en matière de protection des données à échelle communautaire. Elle permettra de garantir une plus grande sécurité et une plus grande transparence dans l’utilisation de données privées des internautes.

Les principaux changements seront les suivants :

– Un texte unique sera adopté pour toute l’Union Européenne afin d’avoir une interprétation commune à tous les pays. De ce fait, toutes les entreprises présentes dans L’UE devront traiter les informations des internautes de la même manière.

– Cette nouvelle règle s’applique aussi aux entreprises n’appartenant pas à l’UE mais qui pratiquent une activité sur le territoire européen.

– Les entreprises ne pourront plus pratiquer de rétention de données, ni conserver abusivement les données de leurs utilisateurs. Depuis Février 2017, en France, les clients des banques peuvent gratuitement changer d’établissement grâce à la portabilité des données assurant le transfert de leurs informations. Les banques ne sont plus autorisées à facturer ce service.

– Le droit à l’effacement ou le droit à l’oubli. Tout internaute peut demander d’effacer l’intégralité des informations à son propos à un responsable de traitement de ses données.

– Depuis ce règlement, le consentement des utilisateurs doit être explicite et clairement défini. En effet, les internautes doivent être clairement informés de la nature des données et de l’utilisation qui en sera faite par l’entreprise qui les collecte.

– Les internautes, tout comme les associations de consommateurs, ont la possibilité de mener des actions collectives quant au traitement de leurs données et du respect de leurs vies privées.

– Le droit de réparation : tout utilisateur qui subirait des dommages ou préjudices peut bénéficier d’un droit à la réparation.

– Dès la création, la protection des données doit être garantie. C’est la règle de protection des données dès la conception et par défaut, aussi appelée « privacy by design ».

Dorénavant les entreprises devront attester de leur conformité avec ce nouveau règlement :

– Avoir un registre de traitement des données mis en place
– Communiquer les failles de sécurité aux autorités et aux utilisateurs concernés.
– Nommer un délégué à la protection des données, sous certaines conditions.
- Analyser et étudier leur impact sur la vie privée des internautes.

La collecte et le traitement des données concernent aujourd’hui tous les domaines d’activités et de services. Les entreprises ont à disposition des mines d’informations concernant leurs internautes. Seulement, ces informations sont astronomiques et par conséquent compliquées à traiter correctement. Cette nouvelle règlementation va chambouler l’interaction avec les données et va obliger les entreprises à mettre en place des processus stricts et rigoureux.

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle startup a vu le jour. Onecub, sera d’une aide précieuse, pour adopter cette transition règlementaire.

Onecub est une start-up innovante qui a su taper dans l’œil des plus grands, tel que Facebook, avant même que le programme d’accélération de start-ups du réseau social ne s’ouvre au sein de la Station F à Paris.

Onecub est une plateforme permettant à un internaute de retrouver facilement toutes les données qu’il a transmises en ligne à des prestataires de services ou des entreprises grâce à sa boîte mail. La start-up, permet à toute entreprise intégrant sur leur site internet le module Onecub Connect de pouvoir facilement collecter les données de leurs usagers et attester de leur conformité avec la loi, le tout de façon transparente. Par le biais de sa technologie, Onecub assure la sécurité, le suivi des données, ainsi que le stockage de celles-ci en les rendant anonyme pour la réalisation d’études de marché.

En mettant au point une technologie assurant la sécurité et le suivi des données, la start-up a rédigé une charte « Vie Privée » assurant aux internautes que leurs données personnelles restent leur propriété et qu’ils contrôlent leur accès. Les entreprises liées à Onecub se conforment, par extension, à cette charte.

Nous vous proposons de découvrir la campagne de Onecub sur Sowefund. En prenant part à son capital, vous pourrez ainsi participer au développement de sa structure de protection des données personnelles de consommateurs.

Onecub est actuellement en recherche de fonds afin de développer son activité sur la plateforme Sowefund.








Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Partagez un article

Regarde cet article : Onecub : Transition vers une nouvelle réglementation sur la protection des données - https://www.alloweb.org/onecub-transition-vers-nouvelle-reglementation-protection-donnees/ publié par AlloWeb.org (Actualité et Annuaire des startups French Tech)