Kyomed : une startup à suivre en 2017 (Présentation)

Kyomed fait partie du top des startups à suivre en 2017 selon AlloWeb.org ! Basée à Montpellier, Kyomed est une start-up française spécialisée dans le(s) secteur(s) Santé. Créée en 2014, Kyomed a réalisé une levée de fonds en 2016 (consultez la liste des levées de fonds de startups). Les principaux membres de l’équipe sont Daniel Laune (retrouvez plus d’infos sur Kyomed dans la base de données de startups : plus de 30.000 acteurs de la French Tech y sont référencés).

Nous avons posé cinq questions à Kyomed , sur son business model, son marché, ses objectifs pour les mois à venir… Vous pouvez retrouver encore plus d’informations en consultant notre page dédiée à l’actualité de Kyomed, ou sur le compte Twitter de l’entreprise.

logo interview Kyomed

Kyomed

Création : 2014
Siège social : Languedoc Roussillon
Activité(s) : Santé
Equipe : Daniel Laune …
Levée de fonds : 1 | Montant total : 2 600 000 €
Incubateur(s) / Accélérateur(s) :

Interview : Kyomed

1) Pouvez-vous nous présenter votre entreprise / votre business model ?

Fondée en avril 2014, Kyomed est issue du projet CR2i DiagnosTIC Santé qui fut lauréat du PIA « Filières Industrielles Stratégiques » en décembre 2013. La société compte aujourd’hui 11 personnes.

Kyomed est une société de prestation de services spécialisée dans le domaine de la e-santé et de la médecine personnalisée. En effet, l’introduction des nouvelles technologies dans le domaine de la santé nécessite de repenser les schémas de conception, développement et validation clinique qui étaient appliqués jusqu’à présent. En ce sens on se décrit comme une CRO (Contract Research Organization) nouvelle génération.

Nos clients sont multiples : l’industrie pharmaceutique, les sociétés expertes des technologies ou des TICs, les centres cliniques désireux de moderniser le parcours de soin de leurs patients. Notre rôle consiste à accompagner nos clients à chaque étape de leurs projets ou du développement de leurs solutions de santé innovantes : de la conception du projet ou des solutions jusqu’à l’évaluation du bénéfice clinique qu’ils apportent et leur déploiement sur plusieurs sites, voire à l’international.

Nos services reposent sur trois plateformes complémentaires :

– un living lab (plateau d’évaluation et de co-conception de solutions de e-santé) ;

– une plateforme d’identification et de validation clinique de marqueurs de santé permettant de détecter, diagnostiquer ou suivre l’évolution d’une pathologie ;

– et un service d’évaluation clinique de dispositifs innovants en santé.

2) Quel est votre marché / quelles sont ses perspectives ?

Nos clients sont :

– l’industrie pharmaceutique et des dispositifs médicaux,

– l’industrie du secteur de la silver économie,

– les acteurs de filières non médicales mais qui s’intéressent à la santé (technologies de la communication, transports, cosmétique),

– les établissements de santé désireux de mettre en place de nouveaux parcours de soins personnalisés et digitalisés (hôpitaux publics, cliniques privées),

– les collectivités publiques désireuses de développer des services de santé ou de maintien à domicile à leurs administrés.

Nous travaillons aussi bien avec des startups que des PME, des grands groupes industriels ou des structures publiques.

Bien installés en France, nous développons en ce moment le marché international (Europe, USA, Canada).

3) Avez-vous bénéficié du soutien d’un incubateur / accélérateur ? Si oui, qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Kyomed n’a pas bénéficié du soutien d’un incubateur mais elle est soutenue par le commissariat général d’investissement (CGI), le ministère de l’Economie, de l’industrie et du numérique, BPI France, la région Occitanie, Montpellier méditerranée métropole et l’Europe.

Ces soutiens financiers permettent à KYOMED de se déployer plus vite, facteur clé dans un environnement aussi dynamique que le marché de la e-santé qui est dicté par la capacité d’innovation, avec des cycles d’innovation et de développement beaucoup plus court que ceux auxquels l’industrie de la santé était habituée. Kyomed peut ainsi renforcer ses structures et enrichir ses équipes opérationnelles pluridisciplinaires afin de répondre plus rapidement aux besoins de ses clients, mais aussi d’asseoir son savoir-faire unique auprès d’acteurs internationaux.

4) Quels sont vos projets / objectifs pour 2017 ? Prévoyez-vous de recruter ?

Objectifs à court/moyen terme :

Asseoir d’abord le marché les études cliniques des dispositifs médicaux connectés (dernier axe développé par KYOMED)

Se développer à l’international (Europe et Amérique de Nord en premier lieu)

A plus long terme, Kyomed a pour ambition de devenir un acteur majeur au niveau international dans le développement et le déploiement de dispositifs médicaux connectés

Objectif de recrutement : 1 chef de projet senior et deux recrutements supplémentaires T4 2017

5) Un dernier mot pour terminer cette interview ? Un conseil à donner aux jeunes entrepreneurs ?

Le conseil serait de persévérer et de s’entourer dès le départ d’une équipe solide et expérimentée à la mesure des ambitions de la société.

YouTube video




Consultez le sommaire du Top des Startups françaises à suivre en 2017 : un classement des 1.500 plus belles start-ups et pépites de la French Tech à connaitre ! + de 500 interviews | Classement régional | Classement sectoriel | Toutes les startups qui recrutent en 2017 | Toutes les levées de fonds depuis 2015 …

Téléchargez nos études de marché sur les startups en France : notre base de données compte plus de 30.000 acteurs de la FrenchTech et vous permettra de tout connaitre de votre marché / de vos concurrents (noms des entreprises, descriptif de leurs activités, noms des fondateurs et des investisseurs, dates et montants des levées de fonds, coordonnées…)

AlloWeb
Logo
Créer un nouveau compte
Comparer
  • Total (0)
Comparer
0