AlloWeb > Actualité Startups > Startups Magazine > Startups Réseaux FrenchTech > Startups BioTech > FineHeart : une startup à suivre en 2017 (Interview)

FineHeart : une startup à suivre en 2017 (Interview)

FineHeart fait partie du top des startups à suivre en 2017 selon AlloWeb.org ! Basée à Bordeaux, FineHeart est une start-up française spécialisée dans le(s) secteur(s) Santé, Médical – Medtech, Biotech. Créée en 2010, FineHeart a réalisé une levée de fonds en 2016 (consultez la liste des levées de fonds de startups en 2017). Les principaux membres de l’équipe sont Stéphane Garrigue, Arnaud Mascarell (retrouvez plus d’infos sur FineHeart dans la base de données de startups : plus de 30.000 acteurs de la French Tech y sont référencés).

Nous avons posé cinq questions à FineHeart, sur son business model, son marché, ses objectifs pour les mois à venir… Vous pouvez retrouver encore plus d’informations en consultant notre page dédiée à l’actualité de FineHeart, ou sur le compte Twitter de l’entreprise.

logo interview FineHeart

FineHeart

Création : 2010
Siège social : Aquitaine
Activité(s) : Santé | Médical – Medtech | Biotech
Equipe : Stéphane Garrigue | Arnaud Mascarell …
Levées de fonds : 2 | Montant total : 6 400 000 €
Incubateur(s) / Accélérateur(s) : Ira – Incubateur D’Aquitaine

Interview : FineHeart

Interview : FineHeart

1) Pouvez-vous nous présenter votre entreprise / votre business model ?

FineHeart est une start up fondée en 2010 par la réunion de cardiologues et d’ingénieurs issus de l’industrie biomédicale.

Nous développons un dispositif totalement innovant implantable de façon mini invasive pour assister le cœur chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. Nous développons l’ICOMS, véritable « vélo électrique du cœur », l’ICOMS consiste en une mini turbine implantable déstinée à apporter une aide à la contraction native du cœur, lorsque ce dernier est trop « fatigué » pour assurer complètement son rôle de pompe du sang oxygéné vers l’organisme ; A l’instar du vélo électrique, notre innovation est peu consommatrice d’énergie et donc rechargeable sans fil. L’ICOMS ne nécessite pas de chirurgie lourde à thorax ouvert pour être mis en œuvre ; de petite taille, notre mini turbine propulsive et synchronisée sur le battement cardiaque est implantée par une voix chirurgicale mini invasive, bien connue des chirurgiens.

Après une preuve de concept apportée par 5 années de recherches et développement, l’entreprise a réussi une levée de fonds de plus de 6 M€ en début d’année 2016 ; levée de fond qui a depuis été complétée et soutenue par la BPI pour un montant de 2M€ ainsi que l’union européenne et la région nouvelle aquitaine pour près de 1,4 M€.

Notre entreprise n’a pas de revenu puisque 100% de nos efforts sont consacrés au développement de l’ICOMS, dont le succès apportera la solution à des centaines de milliers de patients qui meurent chaque année pour insuffisance cardiaque (l’insuffisance cardiaque est la 2e cause de mortalité dans les pays du G20).

2) Quel est votre marché / quelles sont ses perspectives ?

Le marché est gigantesque et concerne tous les pays du G20 (dont les USA qui représente 40% du marché mondial) ; L’insuffisance cardiaque est un vrai problème de santé publique pour laquelle, lorsqu’elle atteint un stade dit sévère, une grande majorité de patients (les 2/3) ne peuvent être traités par les dispositifs médicaux actuels.

3) Avez-vous bénéficié du soutien d’un incubateur / accélérateur ? Si oui, qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Oui, par l’IRA (incubateur de la région aquitaine) à notre création, ce qui nous a permis de trouver des locaux et de réaliser nos tous premiers prototypes, avec le soutien par ailleurs de la région Centre et la Région Aquitaine

4) Quels sont vos projets / objectifs pour 2017 ? Prévoyez-vous de recruter ?

Nous grandissons très vite et sommes passés de 2 salariés début 2016 à 15 aujourd’hui et prévoyons de doubler d’ici 2020 avec donc des recrutements prévus sur 2017

5) Un dernier mot pour terminer cette interview ? Un conseil à donner aux jeunes entrepreneurs ?

Si vous avez une bonne idée, prenez le temps de rédiger un bon business plan et allez discuter avec les organismes publiques régionaux qui peuvent jouer un rôle majeur dans une phase de création et d’ammorçage ; Ensuite, c’est à vous de faire vos preuves, de vous entourer de compétences en management et développement de projets et d’avancer !

Si votre projet est innovant, la France est un eldorado pour les phases d’émergence des jeunes entreprises innovantes (statut JEI, Crédit d’Impôt Recherche, Subventions etc…) ; la phase de développement est plus compliquée et le recourt à du capital risque très souvent la solution ; entourez-vous de conseilleurs expérimentés et vous réussirez.

Top Startups 2017 width=730

Consultez le sommaire du Top des Startups françaises à suivre en 2017 : un classement des 1.500 plus belles start-ups et pépites de la French Tech à connaitre ! + de 500 interviews | Classement régional | Classement sectoriel | Toutes les startups qui recrutent en 2017 | Toutes les levées de fonds depuis 2015 …

Téléchargez nos études de marché sur les startups en France : notre base de données compte plus de 30.000 acteurs de la FrenchTech et vous permettra de tout connaitre de votre marché / de vos concurrents (noms des entreprises, descriptif de leurs activités, noms des fondateurs et des investisseurs, dates et montants des levées de fonds, coordonnées…)


Envoyer une réponse

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.

Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Partagez un article

Regarde cet article : FineHeart : une startup à suivre en 2017 (Interview) - http://www.alloweb.org/fineheart-une-startup-a-suivre-en-2017-interview/ publié par AlloWeb.org (Actualité et Annuaire des startups French Tech)