Définition Startup

Définition Startup

Une startup est une jeune entreprise qui s’attaque à un marché traditionnel avec une forte capacité d’innovation et une forte capacité d’évolution.

Jeune entreprise : quand on créée une startup, on n’a pas encore forcément créé la structure qui va avec (SA, SAS, SARL). Créer une startup c’est aussi un état d’esprit, un processus de réflexion (comment améliorer ceci ?) qui va déboucher sur une action (je créée une entreprise).

Marché traditionnel : à l’origine, la startup nait du web et existe par et pour le web (Yahoo, Google, Alta Vista, Amazon…). C’est beaucoup moins vrai aujourd’hui car beaucoup de startups s’attaquent à des marchés historiques comme l’agriculture, l’industrie…

Forte capacité d’innovation : la startup, qui rappelons-le est jeune et donc souvent inexpérimenté et dispose de peu de moyens, s’attaque à un marché traditionnel ou sont déjà implantées de nombreuses entreprises, avec une arme : l’innovation. Cette innovation est souvent technologique.

Forte capacité d’évolution : une startup est agile, elle prend des décisions rapidement, elle peut aussi prendre des décisions radicales. Si une approche ne fonctionne pas, on essaie autre chose. Il n’est pas rare de voir une startup se planter complètement pour redémarrer sur de nouvelles bases, parfois sur un marché complètement différent.

Origines : de la startup à la jeune pousse

Startup est un terme anglais composé de start (débuter quelque chose) et up (progresser en hauteur) : il s’agit donc d’une très jeune entreprise qui progresse rapidement. Merriam Webster propose la traduction suivante : « a startup is a fledging business enterprise » : une startup est une jeune entreprise qui prend son envol.

Le terme startup est devenu populaire à la fin des années 90, avec la démocratisation du web puis la bulle Internet : de nombreuses entreprises, surnommées les dot-com, sont apparues avec Internet pour proposer de nouveaux services.

Le progrès technique (informatique, logiciel, réseaux…) leur a progressivement permis de s’attaquer à d’autres marchés, puis à tous les marchés de l’économie traditionnelle. On trouve désormais des startups du web, mais aussi des startups dans les transports, la chimie, l’agriculture, l’éducation, les médias…

Si on conseille d’utiliser le terme jeune pousse pour traduire le mot anglais startup, la startup est en terme bien compris des français, qui lui associent facilement le concept d’innovation, de rupture.

Organisation d’une startup

Une startup arrive sur un marché avec une idée innovante, mais peut-on changer le monde durablement en conservant les mêmes règles qu’une entreprise traditionnelle ? La réponse est non : une startup c’est une manière de vivre les choses, il faut aussi modifier la structure d’une entreprise.

L’organisation traditionnelle d’une entreprise traditionnelle est verticale : un chef, un sous chef, d’autres sous sous chefs, des salariés, beaucoup de bureaucratie, des règles écrites et non écrites…

Une jeune entreprise, créée par de jeunes gens, rejette cette organisation séculaire pour plus d’horizontalité : moins de chefs, responsabilisation des salariés, prise de décision plus rapide, découverte et innovation permanente…

Environnement d’une startup

Une startup qui rejette les règles traditionnelles (pas de blouse, de costume cravate…) veut aussi rejeter l’environnement traditionnel de l’entreprise.

Pourquoi avoir un immeuble de bureaux en noir et blanc quand on peut avoir de la couleur sur les murs, du mobilier design, des espaces de travail aérés et ouverts ? Une startup cherche à diminuer le stress du salarié en lui proposant un lieu attractif pour travailler : nouvelle déco, cantine bio, espaces de détentes, de jeu, de sport… Vous pouvez même venir travailler avec votre chien dans certaines startups !

Outils d’une startup

Organisation, environnement, il faut aussi changer les outils de travail. Fini le temps ou on vous imposait votre matériel (un PC IBM, un BlackBerry, configurés par le DSI) : bring your own device ! Apportez votre propre outil de travail ! Et tant mieux s’il contient vos photos de vacances. Vous serez plus à l’aise, et donc plus productif.

Etat d’esprit d’une startup

Alors qu’une entreprise traditionnelle s’est peu à peu cristallisée (sa structure, sa manière de penser, sa manière de faire ne changent plus), une startup est, elle, en perpétuelle évolution : sa forme n’est jamais fixée. L’instabilité est son mode de fonctionnement.

Startups et levées de fonds

On associe fréquemment les startups aux levées de fonds : en général une startup commence avec peu de moyens, trouve ses premiers clients, valide son business plan, et cherche à changer d’échelle et à accélérer sa croissance (to scale up en anglais).

Pour cela il est souvent nécessaire de faire appel au capital risque ou au capital développement (des fonds d’investissement, des business angels, du crowdfunding…) pour lever des fonds (en général en échange d’une part de capital) et ainsi investir massivement pour croitre (recrutement, R&D, communication…).

Si la levée de fonds est une étape clé dans la vie d’une startup elle n’est pas un passage obligatoire, de nombreuses jeunes entreprises ayant réussi à se faire une place sans apport de capitaux extérieurs.

Accompagnement de startups

Les startups étant synonymes d’innovation, elles font l’objet d’une attention particulière des gouvernements, qui cherchent à favoriser leur éclosion et leur développement, et qui cherchent aussi à attirer des startups étrangères sur leur sol.

De nombreuses aides sont disponibles pour créer une startup : aides financières, crédit d’impôt sur la recherche, abattements fiscaux… Il est aussi possible d’obtenir un statut spécial, comme celui de la JEI, Jeune Entreprise Innovante.

Il existe par ailleurs de nombreuses structures d’accompagnement adaptées à tous les stades de vie de la startup. Les espaces de coworking permettent de réfléchir à une idée dans un espace de travail partagé. Les accélérateurs de startups permettent de transformer le business model en entreprise. Les incubateurs de startups permettent de viabiliser l’entreprise à plus long terme.

Il existe aussi des structures publiques, parfois initialement dédiées à la vieille économie, mais qui s’adaptent et proposent de nouveaux services, comme les chambres de commerce. BPIFrance, la banque Publique d’Investissement, permet de trouver des financements publics en compléments de financements privés.

Exemples de startups

Criteo est une startup française créée en 2005 et spécialisée dans la publicité en ligne (adtech). Cotée en bourse (Nasdaq) et comptant plus de 1600 salariés dans le monde, Criteo s’est peu à peu imposé comme une solution de marketing à la performance, à utiliser en complément d’une régie publicitaire comme Adsense.

Dashlane est une startup française qui propose un outil taillé pour le web : un gestionnaire de mots de passe en ligne qui se veut très sécurisé et accessible depuis un ordinateur ou un smartphone.

Deezer est une startup française spécialisée dans la musique : cette jeune pousse propose un accès illimité à un catalogue musical comprenant plusieurs millions de titres, moyennant un abonnement mensuel, ou l’écoute de publicité.

Bankin est une startup française spécialisée dans la finance (fintech) qui propose une application mobile sécurisée permettant d’accéder à distance à l’ensemble de ses comptes bancaires.

Autres définitions de la startup

Définition du Larousse

Jeune entreprise innovante, dans le secteur des nouvelles technologies. (Recommandation officielle : jeune pousse.)

Définition de Wikipedia

La startup (ou jeune pousse) est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance et qui fait la plupart du temps l’objet de levée de fonds. On parle également de startup pour des entreprises en construction qui ne sont pas encore lancées sur le marché commercial (ou seulement à titre expérimental). Elle est en phase plus ou moins longue de développement d’un produit, de test d’une idée, de validation d’une technologie ou d’un modèle économique. Le risque d’échec est supérieur aux entreprises traditionnelles du fait des petites tailles et du manque de visibilité de ces structures.

Définition de Startup selon Neil Blumenthal, CEO de Warby Parker.

A startup is a company working to solve a problem where the solution is not obvious and success is not guaranteed : Une startup est une entreprise qui essaie de résoudre un problème alors que la solution n’est pas évidente, et le succès n’est pas garantie.

Définition de Startup selon Adora Cheung, CEO de Homejoy

Startup is a state of mind : une startup est un état d’esprit.

lexique définition startups

Actualité liée à Définition Startup

La startup Wynd a réalisé une levée de fonds de 30 millions d’euros

La start-up Wynd a finalisé une levée de fonds d'un montant de 30 millions d'euros en novembre 2016 auprès de Orange Digital Ventures, Sodexo Ventures, Bpifrance, Alven Capital

La startup Uromems a réalisé une levée de fonds de 12 millions d’euros

La start-up Uromems a finalisé une levée de fonds d'un montant de 12 millions d'euros en novembre 2016 auprès de Wellington Partners, Bpifrance, Cita Investissement, Cea Investissement, B To V Partner...

La startup Sunchain a réalisé une levée de fonds de 50000 euros

La start-up Sunchain a finalisé une levée de fonds d'un montant de 50000 euros en novembre 2016 auprès de Pyrenees Roussillon Investissement

Suivez AlloWeb sur les réseaux sociaux
Retrouvez l'actualité #Startups #FrenchTech !

Partagez AlloWeb.org