Comment défiscaliser en 2018 ?

L’investissement est un outil de défiscalisation à regarder : sous réserve de remplir quelques conditions, on peut bénéficier d’abattements fiscaux plus ou moins importants en investissant dans une entreprise, dans l’immobilier, sur les marchés financiers, dans les DOM-TOM … C’est aussi un moyen de placer des ressources afin de constituer et / ou valoriser un patrimoine. Voici un tour d’horizon des différentes solutions de défiscalisation.

Investir dans une entreprise

La niche fiscale Madelin (aussi appelée IR-PME) propose d’investir dans des entreprises non cotées et de bénéficier d’une grosse réduction d’impôts : 25% de l’investissement (jusque cinquante mille euros pour un célibataire et jusque cent mille euros pour un couple). Toutefois, si vous dépassez ces plafonds, vous pouvez reporter l’excédent d’avantage fiscal sur l’impôt sur les revenus des 5 années suivantes.

Cela implique toutefois quelques risques ! Il faut conserver ses titres au minimum cinq ans (en plus de l’année en cours)… il est donc préférable d’investir dans secteur d’activité / une entreprise que vous connaissez bien… et faire confiance à ses dirigeants.

Si vous ne souhaitez pas investir en direct dans une entreprise, il est possible de faire appel à un intermédiaire : les fonds d’investissements de proximité (FIP) placent l’argent d’épargnants dans des entreprises locales ou dans des fonds de placement dans l’innovation (FCPI) pour les nouvelles technologies et entreprises innovantes.

FIP et FCPI permettent également une réduction d’impôt égale à 25% de vos investissements, mais le montant total est par contre limité à douze mille euros pour un célibataire et à vingt quatre mille euros pour un couple. Il est par contre bien sur possible de cumuler un FIP avec un FCPI, mais attention car la réduction d’impôt entre dans le calcul du plafonnement des niches fiscales à 10.000 euros.

A noter, l’ISF PME, qui permettait une réduction d’impôt sur la fortune égale à 50% de l’investissement, a été supprimé par le gouvernement en début d’année.

L’immobilier (1)

La loi Pinel permet d’obtenir une réduction fiscale comprise entre 12% et 21% du montant d’un bien immobilier, à condition qu’il soit 1) localisé dans une région éligible et 2) qu’il soit destiné à la location.

L’immobilier (2)

La loi Censi Bouvard permet d’avoir une réduction d’impôt de 11% du prix du bien, mais uniquement pour les logements neufs en résidence meublées.

L’immobilier (3)

La location meublée non professionnelle permet de déduire l’achat d’un bien ainsi que les revenus locatifs (s’ils sont inférieurs à vingt trois mille euros par an) de ses revenus globaux.

Les monuments historiques

La restauration d’un monument historique permet d’imputer les dépenses sur les revenus fonciers. Il faut toutefois que l’immeuble soit classé ou inscrit aux titre des monuments historiques. Cela ne concernera donc pas énormément de monde.

L’investissement en outre-mer

La loi Girardin permet de bénéficier d’une réduction d’impôt si on investit soit dans de nouveaux logements sociaux, soit dans du matériel industriel neuf, dans les départements et collectivités d’Outre-mer. Cet investissement est assez complexe à réaliser, il est donc préférable de choisir avec soin l’organisme qui propose ce type de montage.

Retrouvez toutes les solutions de défiscalisation sur Défiscalisation-France.








Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Actualité #Startups #FrenchTech

Je m'abonne à la Newsletter AlloWeb (hebdomadaire)

Merci !

Adresse email non valide !

Partagez un article

Regarde cet article : Comment défiscaliser en 2018 ? - http://www.alloweb.org/comment-defiscaliser-en-2018/ publié par AlloWeb.org (Actualité et Annuaire des startups French Tech)